Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tunisie : Dénie de la Démocratie et de la Liberté

par humaniste 29 Octobre 2011, 01:48 Actualité (International)

P111029-04.jpgCertains en bon penseurs de la politique s'insurgent en criant au scandale avec l'arrivée des Islamistes (Le parti Ennahda) en Tunisie qui a recceuillit plus de 41 % des suffrages, lors de élections du 23 octobre dernier. Pourtant de quoi s'agit-il ? D'élections libres ou le citoyen a pu faire son choix en toute liberté. C'est la Démocratie. Et maintenant sous pretexte que le parti Islamiste a gagné, on va leur renier cette Librté. C'est dénier le Démocratie et le Libérté. A ce moment là, il ne fallait pas soutenir la révolution, mais continuer a "aimer" Ben Ali, ce rempart - pour certains - à l'Islamisme et grand amoureux de la Libérte et de la Démocratie. Et puis, n'avons nous pas eut en Europe à la fin du XIXéme et début du XXéme, un courant appelé la Démocratie Chrétienne (UMP et CDU) et ca ne choque personne.

 

Ne renions pas le choix des tunisiens qui ont voté librement, mais respectons le. Et merde, nous nous sommes asses battus pour ça !!!

 

Et puis pourquoi avoir un apriori sur l'ilsamisme. Il y en a qui prient Jesus, d'autres en Jéhovah et d'autres en Mahomet. C'est pas plus con. Je ne vois pas ou se situe le problème. Chacun a la droit de croire en ce qi'il veut comme moi je revendique ce droit d'être agnotisque. Le choix des tunisiens d'avoir choisir l'islamisme ne me gène pas du moment qu'il soit modéré et qu'll ne soit pas comme il est en Iran ou cet islamisme là est la négation même de la Liberté. Nous devons faire confiance au nouveau pouvoir issu des urnes.

 

Et puis, nous chrétiens, toujours bons penseurs toujours prompts à donner des leçons de morale, nous avons la mémoire bien courte avec nos croisades pour christianniser les pays arabes et plus récemment des affaires de pédophilies qui ont touchés la bonne Eglise "Catholique Apostolique et Romaine" avec un pape qui a été membre des Jeunesses Hitleriennes. Sans parler du silence coupable de l'Eglise Catholique Romaine et Apostolique durant la guerre et plus particulièrement sur la déportation des Juifs.

Chacun à le droit à le droit de vivre et prier sa réligion sans que l'on est le droit de dire quoi que ce soit.

 

Ne renions pas la Démocratie et acceptons là. Ne renions pas la nouvelle liberté du peuple tunisien.

commentaires

Haut de page