Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Société : Nous devons repenser nos villes

par Marco 28 Janvier 2013, 07:44 Actualité (Société)

megalopole_japon.jpgL'heure n'est plus l'aménagement dedans mais en dehors. Paris ne peut plus s'aggrandir et nous ne pouvons plus faire comme l'a fait Haussman en son temps, annexer des communes comme Vaugirard ou Bercy.

 

Il est de même pour les principales villes françaises qui sont petites. Un constat, une ville ne  peut vivre que si elle est proche de la mer. Paris s'est construit autours de la Seine qui est sa véritable colonne vertébrale. Malgré tous les aménagements inter-urbains, Paris ne peut plus s'accroître, et la Seine ne peut plus subvenir au besoin de la capitale. Paris est exangue. Paris risque de devenir un grand musée sans aucune industrie ou les touristes ne viendraient que pour voir la Tour Eiffel.

 

L'heure est aux mégalopoles. Le monde évolue et cette évolution nous amène a repenser complétement nos villes. Paris est proche du Havre avec un accès direct à la mer. Il est de même pour Toulouse proche de Bordeaux, Lyon proche de Marseille ou Lille proche de Rotterdam. Pourquoi ne pas imaginer un grand Lille qui engloberait Anvers et Rotterdam, un grand Paris qui irait jusqu'àu Havre ou encore un grand Marseille qui inclurait Turin, Nice et Lyon. Il en est de même pour Toulouse, Bordeaux ou Strasbourg, ...

 

A l'heure ou les temps de transports de réduisent, les villes sont plus proches les unes des autres. En 1980, il fallait 6 heures pour aller de Paris à Bruxelles, il faut 1h30 de nos jours. Le temps de transport réduit la distance. 

 

Il ne faut plus résonner en termes de Pays, mais en terme de régions. Quelle diffrénce y a t'il entre la Flandre en France ou en Belgique. Lille, Dunkerque, Brugges et Gand sont des villes flammandes et même Zelande, ville des Pays-Bas ? Aucune si ce n'est qu'une partie de la Flandre est en France, une autre en Belgique et une autre au Pays-Bas.

 

La notion de nation à la connotation malsaine ne doit plus exister. Si nous voulons que l'Europe, plus peuplée que les Etats-Unis, puisse être forte, il faut qu'elle soit dotée de grandes métropoles sans minorer le facteur humain. Nous devons aller vers l'Europe des régions, des mégalopoles.

 

Bien sûr et j'en suis conscient, c'est une rupture totale avec l'existant, avec l'acquis. Mais, au moment ou la population mondiale augmente (Nous serons 9 milliards en 2050), ou le problème de l'alimentation sera criucial, ou la réchauffement climatique sera la réalité, notre devoir à nous, adultes du début du XXIéme siècle est de préparer ce nouveau monde, cette nouvelle société. Cela doit commencer par reconsidérer complètement nos villes avec un accès direct à la mer pour nourrir une population sans cesse croissante.  

 

commentaires

Haut de page