Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Société : L'armée à Marseille ? Quelle drôle d'idée !!!

par Marco 1 Septembre 2012, 03:40 Actualité (Société)

article_samiaghali.jpgSamia Ghali, Sénatrice-Maire PS du 15 éme et 16 éme arrondissement de Marseille prône le retour de l'armée pour combattre la violence à Marseille. Quelle drôle d'idée.

 

Cette idée aussi mauvaise que saugrenue n'est pas la solution. Marseille n'est pas une ville en guerre. L'armée n'a rien à y faire. Bien sûr la violence est insupportable et inacceptable. Le rôle e l'armée n'est pas de se substituer à la police, aux pouvoir publics, aux services publics. Amoins que Marseille soit en guerre ...

 

C'est à l'état de se réaffirmer dans la seconde ville de France. C'est à l'état et à lui seul de mesurer la gravité de la situation à Marseille à commencer par le chômage qui frolent les 50 %. C'est à l'état de rétablir les lois de la République, d'éduquer nos enfants, de mettre fin à la spéculation immoblière et foncière, de rétablir les services plublics, de donner du travail, de mettre en place une police de proximité, une justice qui ne fasse pas de certains quartiers de Marseille une zone de non-droit, de faire de certains quartiers des zone agréables à vivre. C'est à l'état, à la ville de Marseille de prendre des mesures mais certainement pas à l'armée. Mais, surtout le rôle de l'Etat est de redonner l'espoir à une jeunesse qui ne croit plus en rien, lassée des mensonges successifs des gouvernannts.

commentaires

Stéphane 02/09/2012 09:22


Comment proposer des "emplois d'avenir" payés au SMIC à des gamins de 12 ans qui gagent déjà 300€ par semaine assis sur un banc?


Comment laisser la police faire son travail, quand la moindre descente est sanctionnée par des dégradations d'installations publiques et le brulage des dernières voitures du quartier qui ne sont
pas des BMW?


Bien sûr, la ghettoïsation vient de la fin de la mixité sociale des quartiers, elle même engendrée par la fin du paiement des surloyers demandés aux classes moyennes et abandonnés dans les années
Mitt(e)rrand...


Bien du plaisir au tryptique Valls-Lamy-Taubira pour réparer l'après service militaire et la fin de la dépénalisation des drogues "douces"...

Haut de page