Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Société : Bataille de chiffres autours des pauvres

par humaniste 20 Octobre 2011, 02:09 Actualité (Société)

19202-2011-05-solidarite-secour-populaire-distribution-repa.jpgpassage_beaulieu_1960_360.jpgPour le pouvoir les pauvres ne représente que 11,8 % de la population soit un peu plus 7 millions 600 millle personnes tandis que pour les associations humanitaires, il représente 13,5 % de la population soit un peu plus de 8 millions 770 mille personnes. Les pauvres sont au coeur d'une bataille de chiffres. De qui se moque t'on tout de même !!! En supposant que le pouvoir ait raison, le chiffre avancée de 11,8 % est encore en deça du chiffre annoncée par Nicolas Sarkozy en 2007 : Faire chuter les pauvres à moins de 8,7 % soit une peu plus de 5 millions 650 mille personnes.

 

Il est scandaleux de considérer les pauvres comme une statistique et de les mettre au coeur d'une bataille, d'un enjeu politique. C'est ce que j'appele se "fouttre de la gueule des pauvres" (Pardon pour cette expression)

 

Ce pouvoir n'a fait qu'aggraver la situation des pauvres, d'augmenter le nombre de précaires, des misérables. Il n'y aurait qu'un seul pauvre, ce serait un de trop. Mais, il est vrai qu'avec tous les cadeaux fiscaux fait aux plus riches, comment pouvait-il en être autrement ? (Combien va toucher Liliane en 2011 au titre du bouclier fiscal qui ne disparâit qu'en 2012)

 

Mais tous nos gouvernants actuels et à venir, savent-ils ce qu'est réellement la pauvreté, la misère, la précarité ? Savent-ils ce que c'est que de manger des pâtes au beurre (Quant il ya  assez d'argent pour acheter du beurre) tous les jours ? Savent-ils ce que c'est que de faire les fins de marchés ? Savent-ils ce que c'est pour une maman de se priver de manger pour que ces gosses puissent manger ? Savent-ils ce qua ça fait pour un gosse de garder la même paire de baskets deux ans de suite ?  Savent-ils ce ce que cela peut représenter pour beaucoup de se rendre au Secours Populaire, par exemple, pour aller chercher un colis alimentaire ? Savent-ils ce que c'est pour un gosse de voir partir ces copains en vacances et pas lui ? Bien sur que non. Nos gouvernants ne savent pas ce qu'est la misère quant aux bourgeois du 16éme arrondissement de Paris, ils ferment pudiquement les yeux. "Cachez moi ces pauvres que je saurais voir". Le pire est que pour cacher la misère, tous nos gouvernants ont construits des cages à pauvres en dehors des centres ville sur des terrains vagues, pour bien les cacher.

 

Non seulement le pouvoir est coupable de créer la pauvreté mais veut minimser le chiffre. Honteux !!!

commentaires

Haut de page