Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Social : La CGT est dans l'impasse idéologique

par Marco 1 Février 2013, 04:40 Actualité (Social)

DSC00911.jpgLes syndicats sont une nécessité afin de défendre les intérêts des salariés. Nombre d'avancées sociales ont étés obetnus grâce aux syndicats comme en 1936.

 

Les syndicats sont de Gauche et plus ou mois affiliés à des partis politiques comme FO, la CFDT, la CGT, Sud ou encore la FSU.

 

Depuis plusieurs années, la CGT est en première ligne pour les grèves et pour manifester avec le même lei-motiv, l'emploi et les salaires.

 

Dernier exemple, Goodyear va licencier 1100 personnes et la CGT apelle à la grève. En 2007, Goodyar avait proposés pour sauver les emplois, une baisse des salaires, refusés par la CGT qui avait fait grève. La CGT tout recement a lancé une mouvement de grève pour protester contre la fermeture du site d'Aulnay, empêchant ceux qui veulent travailler de le faire. Dans ces deux, à un moment donné la CGT a casse l'outil de travail. 

 

La CGT comme le Front de Gauche sont dans l'impasse idéologique et pratiquent la culture du non, devenu une marque de fabrique. Etre de Gauche, c'est défendre des valeurs et le communisme porte des valeurs mais en aucun cas, il ne demande à casser l'outil de travail ; c'est ce que fait la CGT, qui retranché derrière une idéologie, étant jusqu'au boutiste dans la défense du salarié, finit par le faire pointer à Pôle Emploi. Vaut-il mieux accepter de voir son salaire dimunué plutôt que d'être au chômage, comme chez Goodyear 

 

La CGT, à la pointe des grèves (Utilisant parfois des méthodes musclées), va entraîner une perte d'argent pour certaines sociétés qui à un moment donné ou un autre seront obligés de mettre des salariés sur le carreau. Je ne parle pas bien sûr de licenciements boursiers ou des entreprsies qui font des bénéfices vont licencier, ce qui ne peut être acceptable et dans ces cas, les syndicats ont raison de se mettre en grève, de manifester comme SANOFI par exemple.

 

La CGT devrait se mettre du côté du salarié, voir son intérêt en lieu et place de se retrancher derrière une jusqu'au boutisme idéologique, ce qui est contre productuif et néfaste pour la sauvegrade de l'emploi, le bien le plus précieux. 

 

commentaires

Haut de page