Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Secours Populaire français : Mon engagement au Secours Populaire français

par Marco 31 Mars 2013, 07:57 Secours Populaire Français

Logo_SPF_13x13300.jpgJe n'ai pas pour habitude de parler de moi. Personne ne saura jamais rien de ce qu'est ma vie 

 

Mais, sur reseau social, j'ai pu lire quelque chose qui m'a choqué. Comme chaucn sait et pour ceux qui ne le saurait pas, je suis animateur au Secours Populaire depuis 6 ans. 

 

Je le suis parceque je combat toutes les injustices, toutes les exscluions quelles qu'elle soient, la précarité, la misère, le racisme. Devant toutes les msières, je ne peux rester les bras ballants à ne rien faire. Au fond moi, je sais que j'ai un profond sentiment de révolte et parfois envie de tout péter devant la couradise de certains qui continuent à s'en mettre plein les poches tandis que d'autres crèvent de faim.J'essaye de faire la soidarité du mieux que je peux comme permettre à des gosses de partr en vacances ou de proposer des sorties culturelles. Je suis profondément humaniste et je ne cherche ni honneur ni gloire car je considère qu'être au Secours Populaire est un engagement au service de l'être humain, de la solidarité. Comme d'autres s'engagent en politique ou dans le syndicalisme.

 

Comme tout le monde, j'ai mes soucis, mes problèmes. Mais, ils doivent rester chez moi. Me plaindre, faire part de mes soucis, de mes états d'âme ce n'est pas mon truc. Alors me remettre en question ou philosopher sur le pourquoi du comment de la chose, ce n'est pas pour moi. Je suis la pour agir pas pour faire du nombrilisme. Je suis au service des autres pas au mien. Moi n'a aucune importance et puis, honnêtement, ce qu'il advient de ma petite personne, je m'en fiche complètement quand je regarde la misère qui m'entoure ou, par exemple, quand je vois ces gosses, ces très jeunes enfants qui sont hosptitalisés à vie ou en phase terminale, alors mes petits soucis à côté de toute ça, ce n'est rien. "Il faut cultiver notre jardin" , lasiser nos problèmes métahysiques de côté pour s'occuper d'essayer d'améliorer la vie des plus pauvres d'entre nous. Pour parapharser Saint-François D'Assisie, "Je me sens pauvre parmi les pauvres, lépreux parmi les lépreux"    

 

Je le concède, une fois j'ai "pété un cable" qui a duré 2 jours parcequ'il y a des gens tant au niveau de la fédération de l'Orne et au siège,National, (Marie, Kassandre,Theirry) pour ne cîter qu'eux  qui ont pensé à moi et qui m'ont dit d'arrêter mes conneries. J'en oublie sûrement mais je veux leur dire merci. Je pense que les autres vont se reconnaître.

 

 Je crois me sentir utile au sein du Secours Populaire. J'ai bien sûr une hiéraichie au-dessus de moi, ce qui ets normal, mais j'ai une liberté d'action dans ce que je fais  parcque à un moment donné deux personnes (Marie et Christine) ont su me faire confiance alors que je n'étais au Secours Populaite depuis 5 mois, même si bien sûr il y  a des problèmes et que nous sommes souvent dans l'urgence. Une association quelle qu'elle soit à besoin de hierarchie tout comme elle a beosin d'argent poiur faire la soidarité.  

 

Je voulais écrire ce post en réponse à certaines personnes qui comme pour tuer un chien accuse le Secours Populaire de la rage.

commentaires

Haut de page