Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Religion : De quoi se mêle Monseigneur Vingt-Trois

par Marco 4 Novembre 2012, 02:32 Actualité (Religion)

article_mgr.jpgSur l'affaire du mariage entre homosexuel, Monseigneur Vingt Trois dénonce (...) une supercherie qui ébranlerait un des fondements de notre société et instaurerait une discrimination entre les enfants (...) . Mais, de quoi se mêle-t'il ? La France est une République laïque et il est loin le temps ou les curès, plongés dans l'obscurentisme, faisaient la loi. Que l'Eglise s'occupe de ses affaires et tout ira pour le mieux dans le meileur des mondes. Je ne vois pas en quoi l'Eglise s'immisce dans un dossier qui ne la regade pas.

 

Peut-être que les Catholiques préfèrent condamner les homosexuels au grand jour pour mieux protéger "ses" prêtres pédophiles. La poutre qui cache l'ignoble. Pourquoi, ceci dit en passant, Monseigneur Vingt-Trois et ses prédécesseurs n'ont t'ils pas fait de discours aussi virulent sur ces prêtres qui ont abusés de jeunes enfants ? La Pédophilie est peut-être plus acceptable pour l'Eglise Catholique que l'homosexualité ??? !!!

 

Chacun à le drot de disposer de son corps comme il l'entend. Si deux hommes ou deux femmes s'aiment et qu'ils veuillent officialiser leur amour devant le Maire, je suis totalement pour car je vois pas pourquoi j'irais m'oppsoser à l'union de deux êtrs qui s'aiment.

 

il faut légitimer tous ces couples qui vivent la plupart du temps dans clandesnité du peur, la plupart du temps, du regard, du jugement des autres, et mettre fin à une hypocrisue entretenue par les Catholiques. Oui, il y a des hommes qui forment un couple comme chez les femmes, depuis toujours avec ou sans l'accord des curés qui, comme je l'ais dit plus haut, n'ont rien à faire dans ce débat.

 

Par ailleurs, il nya rien de plus terrible que d'être jugé par des personnes qui n'ont aucun droit pour porter un jugement. Mais, qui sont-ils ? Les enfants contrairement à ce que veux nous faire croire les Catholiques, ne sont pas perturbés par l'orientatation sexuelle de son papa ou de sa maman, mais par le jugement des autres, le rejet de ses copains parceque son papa est "pédé" ou de sa maman parcequ'elle vit avec une autre femme. Sans parler du jugement des adultes.

 

L'Eglise veut protéger l'enfant pour qui seul un papa et une maman contrubue au bon équilibre de l'enfant. Je suis tout à fait d'accord, qui ne le serait pas. Mais, alors pourquoi ne parle-t'elle jamais de ces couples qui divorcent, environ 50 % avec dans la plupart des cas des enfants écartelés entre une maman et un papa. Et de des ces familles recomposées ? Et de ces mamans qui élèvent seul leurs enfants ? Et de ces papas à qui ont ne donnent que très rarement la garde ? Et de ces enfants qui ne voient plus leur papa ou très rarement leur maman parceque le couple s'est brouillé ?  Et de ces enfants abusés sexuellement par le papa sous le toit familial ? Ces situations sont peut-être plus saines que les couples homosexuels.

 

Je ne suis plus catholique depuis longtemps au vu de l'igomonie de "ces gens-là" comme sur sa position vis-à-vis des Juifs durant la Seconde Guerre Mondiale mais j'accueille l'autre, la différence et surtout je ne vois pas de quel droit j'irais m'opposer à un mariage entre deux personnes du même sexe. Qui suis-je pour les juger, qui suis-je pour interdire ? 

commentaires

Haut de page