Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Politique : Un gouvernement d'Union Nationale, pourquoi pas mais ...

par Marco 29 Avril 2013, 04:43 Actualité (Politique)

democratie11296151131Un gouvernement d'Union Nationale, l'idée est séduisante et elle n'est pas a réjétée. Il faut rassembler les français et non les diviser comme c'est le cas depuis de nombreuses années, depuis 1958, année de création de la Véme qui une monarchie déguisée et le scrutin majoritaire qui, certes donne une majorité claire mais qui empêche des courants politiques d'avoir des représentants au sein du Parlement (Sénat et Assemblée Nationale). 

 

La Droite comme la Gauche, une fois au pouvoir, n'ont rien fait pour que la Démocratie puisse vivre pleinement. Le Chef de l'Etat devenant un monarque dans sa tour d'ivoire étant coupé du peuple. De Gaulle, Pompidou, Giscard, Mittérand, Chirac, Sarkozy et maintenant Hollande, n'ont pas échappée à la règle d'une Monarchie qui ne dit pas son nom. 

 

Même si je suis pour un Gouvernement d'Union Nationale, il ne peut avoir de sens que si on change de République ou que l'on apporte des changements importants à celle-çi.

 

Le mâitre-mot étant la Démocratie. Chaque courant politique doit être réprésenté. Est-il  normal que le Front National qui répresente 17,90 %, n'ait que 2 élus dont 1 non inscrit tandis que les Verts alors qu'il représente 2,30 %, aient 17 députés ? Il est normal, même si le Front National va à l'encontre des mes idées, même si je le combat, ait des Députés. Je suis favorable à la proportionnelle tout en gardant une majorité claire afin d'éviter que le pays devienne ingouvernable.

 

L'autre mot est le peuple. Il faut redonner la parole au peuple en utilisant le referundum de façon régulière comme cela se fait en Suisse (Il n'y a eut que 10 referundum depuis 1958 et 14 entre 1793 et 1946). La République aurait-elle peur de la voix du peuple ? Ce referudum peut-être national ou local. Le projet de loi sur le Mariage pour Tous aurait eut beaucoup plus d'impact si un referundum avait eit lieu, par exemple.

 

La France est en crise économique bien sûr mais aussi politique. Les élus ne travaillent plus que pour eux. Les affaires politico/judicaires qui se multiplient, les affrontements tournant au ridicule au sein de l'hémicycle, le débat tronqué, les parlementaites étant des godillots, font de cette république un ersatz de Démocratie ou le peuple n'a à rien à dire. Et quand il ose prendre la parole comme en 1968, le pouvoir en place envoie la Police. Il faut redonner la parole au peuple. 

 

Un gouvernement d'Union Nationale ne peut avoir de sens qui si il est donné la parole au peuple et que la proportionnelle soit institué comme étant la régle. 

 

commentaires

Haut de page