Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Politique : Rien ne va plus dans les Hauts-de-Seine

par humaniste 28 Septembre 2011, 02:58 Actualité (Politique)

1714078b934c68-de7d-11dd-b732-47fa8bc10385isabelle Balkanydb5d6c1a-0a79-11de-9a9e-3609e8d8136a.jpgAutrefois fief de Charles Pasqua de 1977 à 2007, Nicolas Sarkozy, pensait que les Hauts-de-Seine, devenu son fief depuis 2007, lui était définitivement acquis un peu comme le Sénat qui devait toujours rester à Droite, tout comme Neuilly-sur-Seine, son fief de 1983 à 2007.

 

Mais, c'est tout autre chose qui se passe dans les Hauts-de-Seine.

 

2008. Municipales. Nicolas Sarkozy impose David Martinon comme tête de liste UMP pour la Mairie. C'est Jean-Christophe Fromantin, Divers Droite, qui est élu. Premier camouflet et début d'une longue série.

 

2011. Cantonnales. Isabelle Balkany l'âme damnée de Levallois-Perret avec la complicité de son filleul (Jean Sarkozy) et son mari Patrick veut faire tomber Patrcick Devidjan et prendre sa place à la tete du département. Elle se présente dans le canton de Levallois-Sud avec le soutien de Nicolas Sarkzoy. C'est Antoine de Courson, Divers Droite qui est élu. Deuxième camouflet.

 

Il en a été de même dans les cantons de Neuilly sur Seine Nord, le Canton de Rueil-Malmaison et le Canton de Sceaux, ou ce sont des candidats Divers Droite ou Sans Etiquette qui ont élus face aux candidats de l'UMP. Pire, Patrcik Devidjan reste à la tête du département. Troisième Camouflet.

 

2011. Sénatoriales. La très hônnete Isabelle Balkany est battu aux Sénatoriales. Quatrième camouflet. Le rêve de cette dame qui confond les finances de la ville de Levallois-Perret et son propre compte en banque qui se voyait à la tête des Hauts-de-Seine et sénatrice, à tout perdu. Nicolas Sarkozy aussi. Par ricochet.

 

 

Si Charles Pasquqa a su diriger son département d'une main de fer, même si il a eut queqlues scandales à son actif, Nicolas Sarkozy n'est même plus maître en son royaume. Il paye peut-être la trahison de 1983 (Il se présenta contre Charles Pasqua à la Mairie de Neuilly sur Seine alors qu'il n'était charger que de préparer sa campagne) ; même à 84 ans, l'ancien Ministre de l'Intérieur a encore beaucoup d'amis (N'a t'on pas dit qu'ils avaient des fiches sur beaucoup de monde).

 

Le Chef de l'Etat me fait penser aux Rois Fainéants, à ces Rois sans royaume qui erraient dans leurs palais.

 

Rien ne va plus dans les Hauts-de-Seine !!!  

commentaires

Haut de page