Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Politique : Cécile Duflot ou l'art et la manière de renier ses convictions

par Marco 24 Août 2012, 02:32 Actualité (Politique)

duflot_4_0.jpgLa toujours insignifiante et incompétente Cécile Duflot devenu plus pas arrivisme que par conviction, Ministre de l'Égalité des Territoires et du Logement déclare : "Lorsqu'on est secrétaire générale d'un parti, on porte un licol, on est bordée par le parti. Depuis trois mois, on m'a rajouté une muselière". En gros, elle est obligeé d'être solidaire du gouvernement de Jean-Marc Ayrault quite à renier ses convcitions. Elle doit par exemple gérer le dossier du Grand Paris, projet qu'elle à toujours critiquée lorsqu'elle n'était que Secrétaire Générale d'Europe Ecolgie Les Verts. Pourtant les points de désaccord entre les Verts et le PS son nombreux comme sur les sans papiers ou sur le logement social ; mais elle est obligée tout comme Pascal Canfin, l'inconnu devenu Ministre Délégué au Développement, de fermer "sa gueule", solidarité gouvernementale oblige !!!  

 

Pourtant, Cécile Duflot, trop contente d'avoir un nouveau joujou, va rester au gouvernement et devenir un gentil toutou, son carriérisme, prenant le pas sur tout le reste ; quand à ses convictions .... mais comme aurait dit Edgar Faure, "Ce n'est pas moi qui change, c'est le vent qui tourne", lui qui tourna sa veste tant et tant de foi.

 

Le cas de la Ministre de l'Égalité des Territoires et du Logement montre le difficulté d'être Ministre ou d'avoir un simple strapontin, de n'être pas sociailiste tout en gardant ses convictions. Pourtant, une seule question est à se poser : Doit-on tout accepter quite à renier ses convictions ? Quand on a des idées, des certitudes, quite à avoir une "grande gueule" on les garde, on les défend, quite à se voir fermer des portes (Je sais de quoi je parle !!!) ; on ne les vend pas pour un quelconque poste que ce soit, même un poste de Ministre. Renier ses idées par affairisme, ce n'est pas digne d'un homme ou d'une femme politique, c'est faire passer son intérêt personnel devant l'intérêt général. 

commentaires

Haut de page