Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Politique : Lettre ouverte à Jean-Louis Borloo

par humaniste 3 Octobre 2011, 02:37 Actualité (Elections présidentielles de 2012)

Monsieur le Ministre, Monsieur le Président, Monsieur le Député,

 

Vous avez décidé de ne pas vous présenter à l'Election Présidentielle de 2012 afin de ne pas ajouter à la confusion. C'est votre choix. Je le respecte.

 

Depuis bientôt 10 ans, en tout cas depuis 2002, nous assistons à une disparition du Centre. L'UDF dont vous-même et vos amis du Parti Radical étiez l'un des pilliers avec le Parti Républicain de François Leotard et Force Démocrate de François Bayrou. Depuis 2002, l'UMP sous la houlette de Nicolas Sarkazy à voulu la disparition du Centre. Vous-même et beaucoup de vos amis sont rentrés dans ce parti armes et bagages en fonfant un pôle centriste et libéral, qui est devenu l'alibi de l'UMP et de tous les afféodés à Nicolas Sarkozy. Le seul qui s'est apperçu de la supercherie a été François Bayrou qui réclamait un Centre Indépendant. Que n'avais-t'il pas raison !!! Que n'a-t'il pas été critiqué, villipendé !!!

 

Après votre démission du gouvernement et votre sortie de l'UMP, j'ai cru que vous seriez candidat du Centre. Vous avez avec Hervé Morin, fondé un pôle écologiste du Centre. J'ai cru à un moment donné que l'UDF allait renâitre. Que le Centre éparpille en différents partis (L'Alliance Centriste de Jean Arthuis, le MODEM de Françosi Bayrou, le Nouvau Centre d'Hervé Morin, le Parti Radical Valoisien de vous-même, et peut-être le Parti Démocrate-Chétien de Christine Boutin ou le Parti Radical de Gauche de Jean-Michel Baylet) allait se retrouver sous un seul et même mouvement comme l'était l'UDF. J' y ais cru. Mais, maintenant, je n'y crois plus.

 

Votre non-candidature pour des raisons qui vous sont propres m'amène à penser que vous ne vous ne souhaitez plus la réunification du Centre et qui aurait pu proposer une autre solution face à une Droite mauvaise pour la France. Vous etiez le seul à pouvoir apporter de vrais solutions. Vous avez fait le choix de ne pas vous présenter. Je respecte mais n'approuve pas. Mon seul choix est de voter pour le Parti Socialiste et François Hollande. La position du Parti Radical, votre position de l'entre deux chaises et mon choix de ne plus voter pour l'UMP et pour tous ceux qui de près ou de loin soutiennent l'UMP et son chef suprême, Nicolas Sarkozy me font voter pour le Parti Socialiste sans aucun remord ni regret alors que depuis 1976 jusqu'en 2002, j'atais membre de l'UDF. Mais j'ai toujours refusé de rentrer dans le dictact de l'UMP.

 

Vous avez compris, je pense, ma déception.

 

 

commentaires

Haut de page