Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Politique : Le Front National, centre de gravité de la vie politique française ?

par Marco 26 Mars 2013, 04:31 Actualité (Politique)

FN.jpgForte des 49  % de sa candidate à l'élection partielle de l'Oise, hier, Marine Le Pen tente de nous faire croire que le Front National est devenue le parti incourtounable de la vie politique française, le nouveau centre de gravité ?    

 

La réponse est non.

     

Malgré la tentative de dédiabolisation de Marine Le Pen depuis son arrivée à a tête du Front National en janvier 2011 par une caricature de congrès, Marine Le Pen tente de faire passer son mouvement comme un autre. Or, ce parti malgre la facade, restera un parti populiste, souverainiste, national-républicain, protectionniste, euroseptique, antimondialiste, conservateur, interventionniste. Il est membre du Alliance européenne des mouvements nationaux au Parlement Européen, classé à l'Extrême-Droite. Ce parti sans être un mouvement faciste, est fascisant avec des thématiques liées à cette mouvance comme la priorité aux français pour le travail, le logement, l'arrêt massive de l'immigration coupable selon elle de la délinquance et du chômage, rétablissement de la peine de mort, construction de nouvelles prisons, des peines réellement exécutée sans aucune remise de peine, expulsion des étrangers non communautaires, des roms, ,sortie de l'OTAN, de l'Europe et fin de l'Euro.    

 

La crise économique et sociale est le terreau de la montée du Front National. Le malaise social, le chômage en hausse, un pouvoir d'achat, des salaires et des retraites en baisse sont des facteurs propices à la montée du Front National. Le FN le sait et joue la-dessus. Le FN a commencé à faire des scores important quand la crise à touchée la France, dès 1981. Le Front National sans proposer aucune solution a trouvé ses boucs émissaires coupables selon eux de la crise. Hiter avait les Juifs en 1933, Marine Le Pen à l'Europe de nos jours.

     

Depuis des années, les partis politiques traditionnels de Droite comme de Gauche ont montrés leurs incapacités à trouver des solutions à la crise (Elle dure depuis plus de 30 ans) et sont sans cesse mise en cause dans des affaires politico-judiciaire touchant le plus haut de l'état comme Chirac condamné ou Sarkozy mise en examen. Le Front National se sert de cette thématique "Tous pourri, sauf nous !!!" même si Jacques Bompard, actue Député-Maire ex-FN d'Orange a eut quelques démélés avec la justice.

     

Le PS, l'UMP se sont coupés de la base, du peuple tenant des discours élitistes et en ne connaissant par le préoccupations des français que sont le chômage, la baisse du pouvoir d'achat, l'augmantation de la pauvreté. Aucun homme politque hormis ceux membres du Parti Communiste, ne connaît la difficulté des français dans la vie de tous les jours, ne sait pas ce que c'est pour plus de 8 millions de pauvres de finir la fin du mois avec 1 Euro dans le meilleur des cas. Ni Holllande, ni Auyraut, ni Coppé, ni Fillon, ni Sarkozy et tant d'autres, tranqullement installés depuis 30 ans dans les hautes sphères du pouvoir ne connaissent pas la difficulté du peuple et s'en sont peu à pau détachés pour en être totalement coupé. Le FN joue la-dessus en répupérant la déception du peuple en lui tenant des discours simplistes et lui désignant des coupables ; hier c'était l'arabe, aujourd'hui c'est l'Europe.

     

Nicolas Sarkozy, l'UMP tiennent des discours, utilisent des thèmes du Front National et de ce fait ont fait exploser le score de Marine Le Pen et du Front National. Les électeurs préférant l'original à la copie. L'affaire du "Pain au Chocolal" , Nicolas Sarkozy ayanyt songé à prendre Marine Le Pen comme Ministre, des personnalites comme Patrick Buisson (Adepte d'une alliance avec le FN) ou Guillaume Peltier (Ancien du FN) sont des illustrations de la dérive inacceptable de l'ancien Chef de l'Etat et de l'UMP vers le Front National.

     

Pourtant le FN est et restera un épi-phénomème. Son ascension est lié à a crise, à la déliquescence des partis traditionnels, à une dérive inadmissible de l'ancienne majorité vers ce mouvement. Le jour ou la crise seré dernière nous, ou les politiques prendront réellement conscience de leurs missions, de leurs rôles dans la cîte, et ou auncun parti politique ne se rapprochera de cette mouvance d'Extrême-Droite et appelera à voter contre le FN (Le fameux ni-ni de l'UMP qui est inacceptable), le FN refera son score d'avant 1981, entre 1 et 2 % ce qui est déjà trop.

     

Mais, ce n'est pas parceque  je considère le montée du FN comme une poussée de fièvre qu'il n'est pas à combattre. Le FN est et restera un parti dangeureux pour la France. Il est un parti raciste, xénophobe, nationaliste, populiste, souverainiste, national-républicain, protectionniste,interventionniste, fascisant, distillant la peur, la haine et qui ne propose rien sur le plan économique. Le Front Nationat est et restera un parti à combattre. Nous devons combattre ses idées. ll en va de la survie de notre liberté, de notre démocratie.

 

commentaires

Haut de page