Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Politique : L'UMP est mort

par Marco 22 Juin 2012, 02:10 Actualité (Politique)

UMP-logo-detournement.jpgCe mouvement devenu en dix ans une machine de guerre pour Nicolas Sarkozy, allant jusqu'au culte de la personnalité comme dans les grandes dictatures,  vit ses dernières heures. Ecartelé entre la guerre des chefs (Copé, Fillon et Juppé), des Sarkozystes et Chiraquiens, n'ayant plus de leader naturel, pris en tenaille entre le Fronnt National et l'aile humaniste et centriste, l'UMP va disparaître corps et bien dans le triangle des bermudes de la vie politique française.  

 

Une fois les élections passées, les réglements de comptes vont aller bon train et même cela é déjà commencé, comme ce fut la cas entre Nadine Morano et François Fillon lors du dernier bureau politique de ce mouvement. Ces réglements de compte sont forcément destructeurs.

 

L'UMP a besoin d'avoir un leader, juste pour exister. Ils ont euent le Général de Gaulle, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy (Georges Pompidou n'était pas un leader, juste le successeur du Général). Depuis le 6 mai, les chefs de l'UMP sont orphelins, perdus comme des enfants dans une grande surface abandonnés par Papa.

 

N'ayant pas d'idées (J'attends toujours le programme de l'UMP pour les présidentielles et les législatives de 2012), se racrochant au Général de Gaulle, comme on re raccroche à une vieile branche, juste pour se donner bonne conscience, il lui faut juste un leader, même un incapable mais avec du charisme . Ni Jean-François Copé, ni François Fillon, ni Alain Juppé ne sont des chefs capables d'entraîner des foules juste sur  leurs noms.

 

L'UMP est parti en pleine dérive qui ayant tout misé sur un seul homme allant jusqu'à la dévotion se retrouve nu incapable de faire face à ses propres démons, cette tentation irrésistible de se tourner vers l'Extrême-Droite pour tenter d'exister.

 

L'UMP est mort sauf si celui qui fut le destructeur de la France entre 2007 et 2012 ne tente de revenir en 2017, ce qui serait la seule planche de survie pour l'UMP mais de nouveau la catastrophe pour la France.

commentaires

Haut de page