Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Politique :Jean-François Copé, un polichinelle pour Nicolas Sarkozy

par Marco 30 Août 2012, 01:21 Actualité (Politique)

792675.jpgBattu depuis 116 jours, Nicolas Sarkozy, n'a qu'une ambition, être de nouveau candidat en 2017. Mais il le sait, il a besoin d'un parti qui lui soit entièrement dévoué, lui le luminaitre céleste et le guide spirituel du peuple de Droite. Pour arriver à ses fins, il a besoin d'avoir un homme à la tête de l'UMP qui le moment venu s'effaçerais pour lui laisser la place. Cet homme ne serait finalement qu'un pion. Cet homme est Jean-François Copé, qui se veut le gardien du sarkozysme et tente de faire comme son mâitre à penser. Sa déclaration de candidature à Château-Renard en est la preuve : Il est passé sous une haie de drapeaux français ou des militants, qui tenaient tous leurs petits drapeaux français, surexcités criaient : "Cope, Copé !!!" ; arrivé à a tribune, le Député-Maire de Meaux a levé les bras au ciel en forme de V comme son Dieu. Son discours na été qu'un longue litanie à la gloire de l'ancien Chef de l'Etat reprenant les thèmes de campagne de celui-çi pour en faire son programme. Jean-François Copé s'est mué en Nicolas Sarkozy, pourtant ce n'est pas le printemps ou la chenille devient papillon. Ce qui montre bien que Jean-François Copé n'a aucun programme, faisant juste un copier/coller.

 

Tout ceci n'est qu'une vaste masacarde. "Je le laisse la présidence du parti, tu me laisses la place en 2017 et tu seras mon Premier Ministre" a du dire Nicolas Sarkozy à Jean-François Copé.  Le Député-maire de Meaux n'est qu'une simple marionnette, un fantoche pour Nicolas Sarkozy, qui comme Méphistophélès, aurait pris l'âme de Faust.

commentaires

Haut de page