Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Politique : Jean-François Copé dans les pas de Nicolas Sarkozy

par Marco 30 Octobre 2012, 03:33 Actualité (Politique)

Ils ont un point commun. Pour se faire réélire, ils lancent polémiques sur polémiques. L'ancien Chef d'Etat l'a fait, le Secrétaire Général de l'UMP le fait. Après "Le racisme ant-blanc" et du "Pain au chocolat", Jean-François Copé appelle les français à déscendre dans la rue pour m"anifester contre les textes de loi et les réformes de l'exécutif". Une autre polémique. En cela, il est devenu le fils spirituel de Nicolas Sarkozy. Ils sont Faust et Méphistophélès. L'un ayant besoin de l'autre et vice-versa. Nul doute, que le Député-Maire de Meaux ne sera qu'un homme de paille à la tête de l'UMP qui sera de fait dirigé par l'ancien Chef de l'Etat. Un peu à la façon de Don Corléone en chef de famille.

 

A écouter Jean-François Copé, la France serait en danger, au bord de la guerre, d'un cataclysme. Tel un chef de guerre, tel Sainte-Geneviève, il se leve le drapeau à la main conte l'envahisseur, en l'occurrence les socialistes qui ne seraient pas légitime à diriger la France. Il oublie que François Hollande à été élu démocratiquement, tout comme les Députés de gauche. L'appel à manifester est indigne d'un homme politique qui veut diriger un grand parti. Je rappele à toutes fins utiles que jamais le Parti Socialiste n'est déscendu dans la rue depuis 2007, seuls les syndicats manifestaient. Avec raison. 

 

Tout comme Nicolas Sarkozy qui à joué "Le roi se meurt" à la fin de son règne, Jean-François joue un mauvais remake de cette pièce d'Eugène Ionesco. Le Député-Maire de Meaux est aux abois et est prêt à faire, à dire n'importe quoi pour étre réélu à la tête de l'UMP tout comme Nicolas Sarkozy faisait n'importe quoi pour étre réélu le 6 mai. En cela, l'un est dans les pas de l'autre.

commentaires

Haut de page