Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Politique : C'est donc ça la République irrépochable de Nicolas Sarkozy !!!

par Marco 20 Février 2012, 11:05 Actualité (Politique)

104bd19afdda39a3ee5e6b4b0d3255bfef95601890afd80709d1c774ab1113170.jpgHenri Proglio est un ami personnel de Nicolas Sarkozy. Il faisait partie des invites du Fouquet's en 2007. Ce dernier a "forcé" son ami Proglio, PDG d'EDF, a racheter le 12 février dernier la société Photwatt et les 350 salariés dont maintenant le Chef de l'Etat se gargarise. Fin de l'Acte I.

 

Henri Proglio, admininistrateur de Véolia et ancien PDG de cette société, a été un temps PDG des deux sociétés et touchait une double rémunration, mais il a été obligé de quitter son poste de PDG devant le polémique et de nommer Antoine Frérot, qui était son adjoint. A contre coeur. Puisque il avait le soutien de l'Elysée et de Jean-Louis Borloo pour rester à la tête des deux sociétés.  Nous sommes fin 2010. Fin de l'acte II.

 

Henri Proglio depuis plus d'un an ne cesse de contester la gestion d'Antoine Frérot tandis que ce dernier veut faire une gestion saine et mettre un terme avec le passé. Henri Proglio qui a accepté de reprendre Photowatt va demander à Nicolas Sarkozy d'user de son influence pour que des administrateurs de Véolia votent la révocation d'Antoine Frérot. Concrètement le PDG d'EDF veut la peau du PDG de Véolia. Après tout, c'est un échangde de procédés entre le Chef de l'Etat et Henti Proglio. Fin de l'acte III

 

Nicolas Sarkozy en fin stratège politique verrait dans le départ du PDG de Véolia une opprortunité politique. Il placerait Jean-Louis Borloo et ce cette façon l'ancien Ministre de l'Ecologie lui apporterait son soutien. Certains administrateurs auraient déjà rencontrer Jean-Louis Borloo. La nomination du Président du Parti Radical serait une question de jours et il aurait l'accord d'Henri Proglio et de l'Elysée bien sur. Antoine Frérot serait donc débarqué sans aucnune forme de procès. Fin de l'acte IV

 

Petits arrangements entre amis du même monde, ceux du Fouquet's, bien sîr. Mais, c'est sûrement la République irrépochable dont nous a parlé Nicolas Sarkozy  et  dont on ne ne cesse de en râbacher les oreilles !!!

 

Scandaleux bien sûr !!! De cette République là, de ces arranagements entre copains, je n'en veux plus. Il est grand temps de virer Nicolas Sarkozy et ses copains.

commentaires

Haut de page