Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire : Oui, la France a commis des fautes

par Marco 19 Octobre 2012, 03:23 Actualité (Histoire)

712860.jpgJ'entends ici et là, venant de l'UMP et du FN, les cris d'orfraies, sur la reconnaissance par François Hollande du massacre du 17 octobre 1961 perpetré par le pouvoir de l'Epoque, notamment Roger Frey, Michel Debré, Papon et ... le Général de Gaulle devenu une icône, une référence, une statue de commandeur auquel on ne touche pas. L'UMP critique parceque on ne touche pas à De Gaulle, le FN critqiue mais par racisme (Après tout pour eux qu'est-ce que c'est que 200 arabes morts ...)

 

Oui la France est responsable ou tout du moins ses dirigeants et sa police. Comme la même police se rendit complice des Nazis en participant à l'arrestation de dizanes de milliers de juifs, de communistes, de francs maçons ou d'homsexuels entre 1941 et 1944, par exemple. La France n'a pas toujours été ce pays ou il fesait bon vivre. Cessons de vouloir fermer les yeux pour ne pas voir. La France se grandit en reconnaissant ses fautes. L'Histoire est là. Les images d'archves aussi comme les témoins de cette funeste journée du 17 octobre 1961. La vérité est là et elle s'impose à nous comme une évdence. Alors, qu'ils cessent de crier au blasphème, au scandale, de nier la réalité de l'histoire.

 

J'approuve François Hollande de dire la vértité et de reconnâitre la faute de la France il y 51 ans.

commentaires

louanchi 19/10/2012 05:50



lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de
Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du
village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions
hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un
seul aujourd'hui se décide à parler.


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012 sur
radio-alpes.net

Haut de page