Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire : La France doit reconnaître sa responsabilité

par humaniste 17 Octobre 2011, 06:09 Actualité (Histoire)

17-octobre-1961.jpgfilm-algerie-01.jpg17 octobtre 1961. Une manifestation organisée par le FLN, qui était en faveur de l'indépendance de l'Algérie, a été réprimée dans le sang faisant des centaines de morts (A l'époque, le pouvoir en place faisait état de 3 morts et 74 blessés) lors de le confrontation avec la police, dirigée par Maurice Papon qui comme chacun sait a été un collaborateur durant la guerre. Des manifestants internés dans des centres de détention y auraient subi des violences, parfois mortelles.

 

Ce n'est pas la première fois que le pouvoir de l'époque a eut lors de la guerre d'Algérie une position plus que douteuse pour rester soft. Après les accords d'Evian lorsque les harkis, qui ont combattus avec la France, ont étés parqués comme des animaux dans des camps dans le sud de la France. Il en est de même pour les Pieds-Noirs que la France a laissé tombée.

 

La France s'en trouverait grandit si elle reconnaissait le massacre du 17 octobre 1961 qui aurait fait 200 morts lors de cette triste nuit et plus de 300 dans les journées qui ont suivis. Sans parler de 1200 personnes parqués comme des bêtes dans la cour de la Prefecture de Police de Paris et qui ont subit des violences (La police de l'épqoue ressemblait étrangement a celle durant la guerre, sauf certains policiers qui ont tentés de dénoncer ces exactions. Quant à la RATP qui a "prêté' ses autobus ...) Quant à Michel Debré (Premier Ministre), Roger Frey (Ministre de l'Intérieur), ils ont étés les bras armés de Maurice Papon (Il ne pouvait agir que sur ordre). Quant au Général, pour ne pas salir sa mémoire, il a du fermer pudiquement les yeux sur ce 17 octobre ...

 

Oui, la France doit reconnaïtre ce massacre et sa responsabilité.

 

commentaires

Haut de page