Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Europe : Oui, non, ... enfin je sais pas

par Marco 30 Mai 2013, 02:39

5855072-bruxelles-met-la-pression-sur-la-france.jpgChacun veut faire l'Europe. Mais, quand la Commission Européenne fait des recommandations, on devient épidermique comme François Hollande qui déclare : "Pas besoin de recommandations européennes, c'est l'évidence"

 

Il faut savoir ce que l'on veut. Soit on est pour l'Europe et il faut accepter les recommandations de la Commission, soit on est contre et là bien sur, on refuse ce que dit la Commission. On ne peut être européen quand cela nous arrange et devenir contre l'Europe quand cela nous arrange. 

 

L'Europe c'est un tout. Elle n'est pas à la carte. Je suis profondémment européen (Je pense que nous devons aller vers une Euirope fédérale) et il est normal que la Commmission européenne intervienne sur notre politique économique, notamment sur la compétévité et le dossier des retraites. Il faut être conscient que la France sans l'Europe ne représente rien et que nous pourrons exxister dans les années à venir que si nous accpetons une Europe fédérale avec un vrai gouvernement, un chef d'état élus par tous les eruropéns (504 millions d'habitants). L'Europe fédérale est l'avenir de la France et des 27 pays qui composent l'Union Européenne et bientôt 28 avec la Craoatie le 1er juillet prochain.

 

Bien sûr, la gouvernance de l'Europe est critiquable. Bien sûr on peut regretter qu'elle ait prvilégié la finance au lieu du social, qu'elle soit trop bureaucratique, trop technocratique, qui'elle soit loin des préoccupations des européens, de ses difficultés, mais, je le dit et le répère, l'avenir de la France c'est l'Europe; il faut donc accepter les avantages et les inconvénients. 

commentaires

Haut de page