Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elections Présidentielles 2012 : Nicolas Sarkozy est-il Président-candidat ou un candidat-Président ?

par humaniste 1 Décembre 2011, 03:34 Actualité (Elections présidentielles de 2012)

151835.jpgNicolas Sarkozy se déplace beaucoup. Quoi de plus normal pour un Chef d'Etat. Ce qui l'est moins, lors de ces déplacements, ce sont ces attaques en règle contre François Hollande. Mais, quoi de plus normal finalement pour un candidat. Mais, il ne l'est pas nous assure ses lieutenants, le doigt sur la couture et le regard fier comme de bons petits soldats regardant la ligne bleue des Vosges. Alors pourquoi attaquer le Député corrézien alors que le rôle d'un chef d'Etat est de rassembler ? Mais il ne rassemble plus (Encore eut-il fallut qu'un jour il l'ait fait !!!) mais il divise, il oppose les "bons" français contre les "mauvais" français.(Ceux de la Droite contre ceux de la Gauche)

 

Tout le monde voit bien que la France n'a plus de Président mais seulement un candidat qui se rappelle qu'il 'est encore Chef d'Etat pour aller faire le joli coeur et prendre ses ordres auprès d'Angela Merkel ou pour faire le bon "groupie" de Barack Obama. Il est candidat. Quid des dépenses ? Qui va payer ? Le contribuable ou vont-elles être inrégrées dans ses comptes de campagne ? D'autant plus que lors de ses déplacements, la foule en liesse et en transe (Un peu à la façon de ces (très) jeunes filles en transe devant le bellâtre Justin Bieber) sont dans la plupart des cas des militants UMP dont certains doivent être au chômage ou au RSA (Mais ce sont des bons demandeurs d'emploi ou de bons titulaires du RSA puisqu'ils votent Sarkozy)

 

Soyons sérieux. Daniel Vaillant, Député-Maire du XVIIIéme arrondissement de Paris  et le président de la commission de contrôle financier du PS, Pascal Terrasse, ont saisi mercredi la Commission nationale des comptes de campagne sur les frais de déplacement de Nicolas Sarkozy. Si ils s'avérait que les frais engagés pour tous ses déplacements dits "présidentiel" ne seraient que des déplacements du candidat Sarkozy, il pourrait y avoir détournement de fonds publics, dans la mesure ou l'argent public sert à sa campagne de communication alors qu'il devrait être inrtégré dans ses comptes de campagnes. Ce qui peut aussi constituer une infracction au Code Electoral.

commentaires

Haut de page