Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elections Présidentielles 2012 : La position difficile de François Bayrou (J - 12/J - 26)

par Marco 10 Avril 2012, 01:14 Actualité (Elections présidentielles de 2012)

1682405_3_17ef_sitot-debarque-francois-bayrou-s-est-rendu_2.jpgA bientôt 61 ans et après trois candidatures aux Elections Présidentielles (2002,  2007 et 2012), le rêve de François Bayou va prendre fin. Il ne sera jamais Président de la République. Son score dimanche sera loin, très loin de ses ambitions. Il sera la 5éme homme de cette élection. Il se sera fait voler la vedette par les deux énemis de toujours, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Pourtant, son scrore qui devrait se situer entre 8 et 12 % va être déterminant pour le Chef de l'Etat et pour son challenger socialiste, au second tour. Il va même faire l'élection. Nicolas Sarkozy le sait très bien, d'ou ses appels du pied aux électeurs centristes.

 

Le Député des Pyrennées-Atlantique va devoir faire un choix. En tout cas, je ne pense qu'il va faire comme en 2007 ou sa position de l'entre-deux tour a frisé le ridicule. Si Marine Le Pen n'appelera à voter pour personne et si Jean-Luc Mélenchon appelera à voter pour François Hollande, François Bayrou, a une position délicate.

 

Depuis 2007, il décline son anti-sarkozysme au passé, au présent et au futur, se présente comme le candidat de la rupture refusant le diktat de l'UMP et le PS, se voulant comme le candidat du centre, il va devoir néanmoins appeler à voter soit pour Nicolas Sarkozy ou François Hollande. Il y mettra les formes. Il n'oubliera pas qu'il est issu du Centre-Droit, successeur et fils spirituel de Jean Lecanuet, l'un des fondateurs de L'UDF ainsi que de l'ancien Chef de l'Etat, Valéry Giscard d'Estaing. Qu'il veuille ou non, sa culture n'est pas socialiste. Il est humaniste, centriste, libéral et européen. Il est du Centre-Droit.

 

Logiquement, il devrait appeler à voter pour Nicolas Sarkozy quite à faire le grand écart. Pas par conviction mais par obilgation. Le report des voix de François Bayrou sera déterminant lors du second tour.  

commentaires

Haut de page