Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elections Présidentielles 2012 : François Bayrou, nouveau heros du "Cid"

par Marco 14 Avril 2012, 04:57 Actualité (Elections présidentielles de 2012)

une-Fran__ois_Bayrou-07.jpgTempête sous un crâne, pour paraphraser Victior Hugo et un passage de son roman "Les Misérables". François Bayrou n'a aucune chance d'être au second tour. Il serait crédité 9,5 % dans les derniers sondages. Pourtant, il va devoir prendre position, c'est-à-dire appeler à voter pour François Hollande ou Nicolas Sarkozy. Jusque là il affiche son indépendance vis-à-vis de l'UMP et du PS, voulant être et rester cet homme qui veut incarner le Centre depuis 2007. Il sait que sa position sera déterminante. Il détiend en quelque sorte une des clés du résultat du second tour.

 

Il peut adopter différentes positions. Faire comme en 2007, ne pas prendre postion mais je ne le pense pas. Il peut appeler à voter pour l'un ou pour l'autre. Si il se humainement plus proche du PS, il est plus proche de l'UMP en étant pragmatique. En prenant position pour Nicolas sarkozy ou François Hollande, il prend le risque de voir son parti éclater et une partie de son électorat ne pas le suivre. ll peut prendre aussi la même position que Jacques Chirac en 1981 "(...) Ja'i fait savoir qu'à titre personel je ne pourrais  que voter que pour Monsieur Giscard d'Estaing (...)" ce qui serait une façon de laisser libre choix à ses électeurs mais avec ce risque de se couper défintivement de son ancienne famille politique. Mais, prendra t'il ce risque ?

 

Le choix du candidat du Moden est cornélien et en tout état de cause, il n'en sortira pas indemne avec ce danger de voir sa carrière politique se terminer et le Modem disparaître. Le danger est réél ne faisant pas l'unamité au sein de son mouvement. Mais, je pense qu'il n'appelera pas à voter , à titre personnel ou non, pour François Hollande n'oubliant qu'il issu d'une famille politique qui a toujours été au Centre-Droit (UDF). Une façon de limiter la casse.

commentaires

Haut de page