Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elections Présidentielles 2012 : Fin d'une campagne (J - 0)

par Marco 6 Mai 2012, 01:52 Actualité (Elections présidentielles de 2012)

948533_sarko-hollande-sarkozy-hollande-sarko.jpgCe soir, dans 17 heures, autant dire rien, nous connaîtrons le nom du successeur de Nicolas Sarkozy. Celui qui sera en charge de mener les affaires de la France pour les 5 années à venir.

 

L'un veut créer la surprise malgré tous les sondages qui lui sont défavorables, l'autre rêve de suucéder à François Mittérand et de récréer cet engoument populaire que fut le 10 mai 1981. Ces derniers jours ont montrés le clivage Droite/Gauche avec une conception de deux sociétés radicalement opposées. Ce qui était le cas en 1965, 1974, 1981, 1988, 1995 et 2007. Les français s'opposent mais se retrouvent quand la nation est en danger. Les français sont frondeurs, bagarreurs, râlant contre tout et n'importe quoi mais quand la nation est en péril, ils s'unissent contre l'énemi.

 

Au-delà de Nicolas Sarkozy et de François Hollande, les français vont faire un choix de société. C'est aussi bête que de jouer à la Marelle. Mon choix est fait depuis longtemps même si à un moment donné j'ai hésité avant le premier tour, mais je souhaite simplement que le futur locataire de l'Elysée oubliera qu'il est le représentant de l'UMP ou du PS pour devenir le Chef de la Nation toute entière et que son rôle sera de rassembler et non de diviser les français entre eux.  Le futur Chef d'Etat doit oeuvrer pour réconcilier les français entre eux, ne pas stigmatiser tel ou tel catégorie de la population (Travailleurs contre chômeurs, nationaux contre étrangers, ceux qui ont un logement contre les sans-abris, etc ...).

 

Je fonde beaucoup d'espoir sur un candidat non pas sur le redressement économique parceque les problèmes du 7 mai seront identiques à ceux du 5 mai, mais je souhaite que celui dont j'ambitionne l'élection sera redonner l'unité à ce pays qui est divisé depuis des mois, voir des années. Il devra agir pour rapprocher les français entre eux, pour une France réconciliée avec elle-même. Il devra aussi agir pour une Europe forte qui est la condition première pour une France Forte.

 

commentaires

Haut de page