Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Education : Vincent Peillon doit mettre l'Education Populaire au centre de son projet

par Marco 6 Décembre 2012, 01:47 Actualité (Education)

323vincent_peillon_1.jpg" La France, avec la refondation de son école, se donne les moyens de répondre aux grands défis auxquels elle est confrontée : élever le niveau de connaissances, de compétence et de culture de tous les enfants, accroître son niveau de croissance avec des jeunes mieux formés et dotés de hautes compétences, lutter contre le chômage des jeunes, réduire les inégalités sociales et territoriales, promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes, recréer une cohésion nationale et un lien civique autour de la promesse républicaine de la réussite éducative pour tous ", tel sont les grands principes de Vincent Peillon.

 

Bien sur, ce sont de beaux principes. Et chacun ne peut qu'approuver. Mais, en regardant d'un peu plus près, ce ne sont que des promesses, de beaux sloggans de campagne.

 

L'Ecole va mal. Il y a toujours l'école des riches, ceux qui feront des belles éudes et iront dans les écoles prestigieuses de la République et les autres, ceux seront basculés dans des lycées professionnels et qui auront - peut-être - un BTS dans un métier manuel. Sans parler des 160 000 jeunes qui décrochent tous les ans. Le pauvre sen bas de l'échelle et les riches tout en haut. La réalité est là, à part de très rares exceptions. C'est de l'exclusion.

 

Pour faire des études, l'argent est roi. Les grandes écoles, les écoles privées, les universités ont pour seules critères de sélection, le montant du compte en banque de papa. Sans parler, qu'il vaut mieux être blanc et chrétien plutôt que maghrébin et musulman.

 

L'école doit être refondée totalement. Elle doit surtout être accessible à tous. Il faut remettre à l'honeur l'Education Populaire, comme le voulait Léo Lagrange ou Jean Zay. Le sport, la culture, les loisirs, l'instruction sont necessaires à l'épanouissement de l'Homme. La gratuité doit être la règle depuis la maternelle jusqu'aux grandes écoles. Pour tout le monde. Gosses de riches comme gosses de pauvres. L'exclusion ne doit plus être de mise. Mais, la mixité doit devenir la règle. Chacun à la droit à l'instruction quelque soit sa race, sa religion et ... quelque soit le compte en banque du papa.

 

L'école doit être là aussi pour apprendre la tolérence, l'acceptation de la différence, les valeurs de la République comme la Fraternité, l'Egalité, la Liberté, l'Humanisme, la Solidarité. L'Ecole doit être égalitaire. Alors pourquoi ne pas remettre, par exemple, au goût du jour, l'uniforme scolaire comme c'est le cas dans de nombreux pays anglo-saxons, même dans les écoles les plus pretigiueses.

 

Vincent Peillon doit, si il se dit de Gauche, mettre l'Education Populaire au centre de son projet, c'est-à-dire l'homme, son épanouissement.

commentaires

Haut de page